CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS : "Une offre de service juridique co-construite avec ses clients".

La Caisse des Dépôts et Consignations est un établissement bancaire et financier à l’intersection des secteurs public et privé concurrentiel, à dimension internationale. Elle compte environ 6 500 salariés en France. La direction juridique en France compte 170 collaborateurs, dont 120 juristes.

Elle est représentée ici par Laura Crene, Responsable du secteur « Appui, Connaissances, Métiers » (direction juridique et fiscale) et Pierre Chevalier, Directeur juridique et fiscal.

JPEG - 37.3 ko
Laura Crene, Responsable du secteur « Appui, Connaissances, Métiers »
JPEG - 45.2 ko
Pierre Chevalier, Directeur juridique et fiscal

Sur cette page vous pouvez consulter la vidéo et prendre part au vote jusqu’au 6 novembre 2020 (cliquez sur le "Coeur" à droite (il vous sera demandé votre adresse email professionnelle confidentiellement, pour sécuriser le vote). N’hésitez-pas à partager cette page pour valoriser la dynamique des Directions juridiques !
(Les innovations des 6 finalistes sont accessibles ici)

[ Voir la vidéo en ligne et voter ]

La problématique : Répartis au sein de 16 antennes régionales, 800 collaborateurs font régulièrement appel à la direction juridique et fiscale centralisée à Paris. Avec le regroupement des services de la CDC et de la Banque des territoires, le nombre des dossiers traités par les antennes a augmenté et l’intervention de la direction centralisée est apparue trop analytique et peu accessible.

La solution : Recueillir les critiques et réfléchir à de nouveaux services, par le biais d’une expérimentation mise en place par la direction juridique : une équipe « commando » (directeur juridique, deux pilotes, deux juristes) se déplaçant auprès de directions territoriales volontaires. À la suite, un juriste « référent géographique » a été désigné dans les régions, un secteur pilotant la relation-client a été créé au sein de la direction juridique et les outils de communication ont été remodelés.

La proposition de valeur : Échanges directs avec les opérationnels en région, mobilisation de toute la direction juridique et expérimentation préalable de nouvelles pratiques ont permis la mise en place d’un service juridique plus adapté aux attentes. Pour les clients, le juriste est plus accessible et plus opérationnel ; pour la direction juridique, les besoins des opérationnels sont mieux compris. Les référents géographiques, bénéficient d’une montée en compétences avec un élargissement des domaines d’intervention.